Les opales un trésor naturel aux multiples reflets

Blog

Visits: 56

Les opales, ces pierres aux reflets fascinants, véritables joyaux de la nature. Comment se forment-elles et quels sont les différents types d’opales existants ? Leur utilisation est variée et traverse les époques, mais connaissez-vous réellement toutes leurs applications ? Dans cet article, nous allons explorer en détail ces trésors naturels, en plongeant dans les secrets de leur formation, en découvrant les différentes variétés d’opales et en explorant les multiples usages de ces pierres précieuses. Préparez-vous à être émerveillés et plongez dans l’univers envoûtant des opales.

La formation des opales

L’enchantement a-t-il toujours été aussi radiant ? Le mystère sommeille dans l’origine de ces gemmes fascinantes : les opales. Ces précieux trésors de la terre, agissant comme des prismes spectraux, tirent leur nom de l’ancien mot indien “Upala”, signifiant “pierre précieuse”.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les opales provenaient essentiellement d’Europe . Les principaux gisements se trouvent aujourd’hui en Australie (ils sont exploités depuis la fin du XIXe) et plus récemment en Ethiopie devenu à date le premier pays producteur. On en trouve également au Brésil, au Mexique (notamment l’opale de feu), aux Etats-Unis, et… en Auvergne !

La confection d’une opale constitue un véritable théâtre naturel où la chimie et la géologie orchestrent une danse majestueuse. En effet, au cœur de ces entrailles telluriques, 80% des opales naissent dans les entrailles des volcans arborant un paroxysme de couleurs,  comme les opales volcanique Australiennes qui sont  très rares ,   extraites  le long de la côte Est Australienne,  dévoilant un jeu de couleurs grâce à la lumière transmise. Des quantités très faibles sont disponibles car ces secteurs non jamais été développés, les mineurs préférant les mines de Lightning Ridge, Coober Pedy et du Queensland   trouvant leur origine dans des atmosphères plus calmes de sédiments.
Le spectacle ne s’arrête pas là. Passons maintenant au second acte de la pièce : le jeu de lumière, l’éclat, la signature de l’opale.

Le scintillement hypnotisant des opales prend sa naissance dans un ballet minutieux de sphères de silice espacées de manière uniforme. Lorsque la lumière frappe ces sphères, elle se diffracte, créant une panoplie de reflets et de halos. De plus, la densité et la disposition de ces sphères influencent grandement les couleurs produites, ajoutant une intrigue supplémentaire au spectacle.

Ainsi, l’opalisation constitue une merveilleuse alchimie des profondeurs, où chaque variation, chaque détail, chaque couleur a sa propre histoire… une histoire qui attend d’être écrite. Témoin de notre terre, l’opale rappelle l’impermanence et la beauté fugace du monde naturel.

Les types d’opales

les opales Australiennes

Savez-vous que l’opale, pierre précieuse et généralement constituée d’un mélange d’eau et de silice, elle se présente sous différentes formes et couleurs éblouissantes, chacune ayant des propriétés et des significations uniques ?

l’opale noire, illustre et élusive. Elle représente la nuit céleste, forgée par des milliers d’années de forces géologiques souterraines, elle est d’un noir profond interrompu par des stries de rouge, orange et vert.
C’est la présence de carbone et d’oxyde de fer qui cause l’opacité de la pierre. Sa provenance provient exclusivement de  Lightning Ridge en Australie.
C’est une pierre aussi puissante qu’enchanteresse, rare et très prisée pour ses flashs brillants de lumière diffractée.


L’opale blanche , aussi appelée opale noble, est à la fois exquise et mystique, rayonnant comme un clair de lune éternel. Elle est admirée pour ses spectaculaires reflets laiteux iridescents, variant du bleu pâle au vert d’eau, en passant par les nuances d’orange. Ce sont ses inclusions d’oxyde de fer qui lui confèrent ces couleurs  provenant principalement de Coober Pedy, elles sont beaucoup plus abondantes que les autres types d’opales, mais n’ont pas l’avantage d’avoir une base sombre ce qui rend les couleurs moins intenses qu’une opale noire.



https://gem-creation.com/wps-product-cat/opales/


L’Opale Cristal est soit transparente soit translucide, claire comme de l’eau possédant un grand jeu de couleurs . Elle peut être de base sombre et ainsi être nommée opale Noire Cristal .

L’opale boulder tire sa couleur de sa roche de grès , brune et oxydée par la présence d’une couche riche en fer. Les veines naturelles dans la pierre sont très minces. Les opales Boulder ne se trouvent que dans le le nord de l’Australie, Queensland, L’opale Boulder fait partie d’une famille qui englobe d’autre espèces d’opales comme l’opale Koroit, l’opale Matrix, l’opale de Yowah.

L’utilisation des opales

Précieuse et capricieuse, l’opale brille de mille feux, insaisissable et mystérieuse, attirant comme un aimant tous les regards sur elle. Le spectacle captivant de sa danse chromatique a conquis près de 70% de la production de bijoux.

L’artisan, ardent protecteur de cette statistique révélatrice, façonne chaque jour avec la plus grande délicatesse des pièces uniques où se marient l’éclat de l’opale à l’art de la bijouterie. Colliers, boucles d’oreilles, bagues… L’opale trône, fière et éblouissante, mettant en valeur le travail précis de l’orfèvre, révélant par là même la beauté inégalée de cette gemme sublime.



Et puis, il existe cette part de 20%. Les collectionneurs, chasseurs de pierres précieuses, dont l’opale nourrit les passions. Collectionnée, chérie, caressée du regard dans des coffrets de velours, l’opale se fait désirer, se fait rare, ajoutant à son mystère un attrait irrésistible.

Un prisme aux mille reflets, éblouissant le monde par sa beauté et fascinant par sa polyvalence. Qu’elle soit ornée de métal précieux, aimée par des collectionneurs ou adoucie par des lithothérapeutes, elle demeure cette pierre pas tout à fait comme les autres. Riche et diverse, l’opale se raconte et se vit, au gré des passions et des hommes.